née le 09 juillet 1990 à Rouen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

née le 09 juillet 1990 à Rouen

Message par hellomary09 le Lun 2 Juil - 1:38

Bonjour,

tout d'abord je m'appelle Marie et c'est mon premier message sur le forum, je ne sais pas s'il faut d'abord poster un message de présentation, si oui je n'ai pas réussi à le trouver... et j'm'en excuse Smile

voilà, ce soir je franchis une étape, je cherche des forums des nés sous x... rien que pour parler et partager avec des gens qui savent de quoi je parle... je n'ai réussi jusqu'à présent qu'à raconter ce doCuloureux secret qu'à 3 personnes de mon entourage et toujours la frustration est là : ils ne comprennent pas... aussi j'ai l'espoir que l'on me guide un peu si je me décide vraiment à entreprendre des recherches... et le doux rêve... de voir "recherche ma fille née à Rouen le 09 juillet 1990"... évidemment...

J'ai beaucoup de difficultés à en parler sans pleurer, je me sens mal à l'aise rien qu'en écrivant ces mots... je pense que vous comprendrez... j'aimerais juste qu'on me dise que je ne suis pas folle et que je guérirais... cette histoire me fout en l'air... je n'arrive pas à vivre, aujourd'hui j'ai la chance d'avoir une vie (en apparence) correcte mais il y a tellement de fêlures... et je sais que tout est lié... je sais aussi qu'il faut que je fasse quelque chose, tellement de fois j'ai failli tout abandonner même si je crois aller mieux je sais que tout peut revenir sans prévenir... il faut que je parle... mais à qui ?... j'ai tellement de difficultés à le raconter même aux gens en qui je réussis tant bien que mal à avoir confiance... alors finalement ce soir je me dis que les forums sont peut être une solution... je suis plus ou moins sous anonymat, disons que vous ne me connaissez pas et je n'aurais pas à supporter votre regard demain qui semble dire "la pauvre" ou "effectivement elle est folle"..!

bon en tout cas j'arrête de m'étaler mais ça me fait du bien de parler.. voilà quelques bouts de mon histoire puisque c'est le sujet ici...

je sais que je suis née le 9 juillet 1990 à l'hôpital Charles Nicolle à Rouen, à 10h04 même d'après mon carnet de santé... et toujours d'après mon carnet de santé j'ai passé les deux ou trois premiers mois de ma vie à la pouponnière de l'hôpital du Belvédère, à côté de Rouen, à Mont Saint Aignan. J'ai quelques photos (très peu, peut être 5 au total) de cet épisode de ma vie, dont quelques unes (en fait 2) à l'hôpital où sur les photos (type polaroïd) c'est écrit "Angie Marie - 3ème jour" (aujourd'hui les deux prénoms ont été inversés, sur ma carte d'identité et donc officiellement c'est Marie et mon deuxième prénom Angie). On ne voit que moi sur toutes les photos même si on devine que je suis tenue par une infirmière vu la blouse rose sur les photos de l'hôpital Smile Sur les autres photos, je pense qu'elles ont été faites par mes parents adoptifs quand ils venaient à la pouponnière (enfin c'est de l'imagination totale, je vous expliquerais après). On me voit dans un lit, en train de prendre un bain^^, sur un transat... avec que du mobilier et des jouets que je ne connais pas. Les premières photos "officielles" de moi en famille ainsi qu'une cassette amateur existant où mes parents ont semble-t-il organisé une petite fête pour mon arrivée date de fin septembre 1990 (c'est à revérifier ceci dit). J'ai aussi un jour trouvé dans le portefeuille de mon père un papier écrit de sa main avec marquer "bureau des adoptions - mme Thibault (ou Thébault ? encore une fois à vérifier... j'ai pas le courage de ressortir ma petite boîte secrète là Smile...) et un numéro de téléphone.

C'est tout ce que je sais de moi, à vrai dire je ne sais même pas si je suis née sous X, ça se trouve c'est complètement autre chose... mais bizarrement c'est l'intuition la plus forte que je me fais et sur ce point, je peux lui faire confiance je crois... C'est en effet uniquement grâce à elle (et une logique imparable ^^..) que j'ai su que j'avais été adoptée, mes parents ne me l'ayant jamais avoué. Ca été très difficile à vivre (je pèse mes mots, pour faire court et brutal j'ai souvent voulu en finir pour tout arrêter.), surtout pendant mon adolescence, aujourd'hui même si ça l'est encore car je n'aurais jamais le courage de leur dire que je sais, et certaines situations me mettent particulièrement mal à l'aise, je commence à me dire qu'ils doivent se douter que je sais, sauf que comme personne n'ose faire le premier pas, on en reste là. C'est vraiment difficile à expliquer, et je sais que c'est difficile à comprendre, mais il ne suffit pas d'un jour décidé de le dire. Actuellement, je sais que je suis incapable de franchir le cap. Il me manque sûrement beaucoup de soutien et une bonne thérapie avant de foncer... Aussi je considère que le malaise qui s'est installé, parfois très douloureux, mais qui se fait souvent oublié, vaut mieux que le risque de tout perdre et de faire écroulé le château de cartes qui s'est construit. J'ai des difficultés à ne pas m'énerver quand on me dit "mais vas y dis leur" Wink mais je pense que je le prendrais mieux venant de votre part car je sais que vous comprendrez... et je ne demande que ça : partager avec vous mon histoire et écouter les vôtres.

J'ai écrit un très long message, mais il vient du coeur, ça me fait beaucoup de bien même si je n'aurais peut être pas de réponses.

Bien à vous,

Marie

hellomary09

Nombre de messages : 1
Age : 27
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 02/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum