nee le 19 mai 92 a la mater de montpellier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

nee le 19 mai 92 a la mater de montpellier

Message par domie le Ven 8 Juil - 20:05

j'ai adopte en aout 92,une petite fille nee le 19 mai 92 a la mater de montpellier, elle etait alors prenommee veronique elea france.elle ne veut pas entendre parler,ni entamer de recherches,mais moi,j'aimerais connaitre un peu de son histoire.si vous savez queque chose,voici mon e-mail: [Seuls les modérateurs ont le droit de voir ce lien] Very Happy
avatar
domie

Nombre de messages : 4
Age : 59
Localisation : herault
Date d'inscription : 08/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nee le 19 mai 92 a la mater de montpellier

Message par ANTE2605 le Ven 8 Juil - 20:36

bonjour domie
peut etre ne souhaite t'elle pas actuellement faire ses recherches mais peut etre le decidera t elle plus tard
je pense que parents adoptifs vous pouvez avoir accès au dossier ase ,je vais me renseigner
annie

ANTE2605
Admin

Nombre de messages : 248
Age : 59
Localisation : milhaud
Date d'inscription : 13/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nee le 19 mai 92 a la mater de montpellier

Message par domie le Ven 8 Juil - 21:07

:flower: merci annie,pour votre attention et la rapidite de votre reponse..
domie
avatar
domie

Nombre de messages : 4
Age : 59
Localisation : herault
Date d'inscription : 08/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nee le 19 mai 92 a la mater de montpellier

Message par isabelle le Sam 9 Juil - 1:33

La seule chose utile que vous puissiez faire c'est

* lui assurer que vous ne craignez pas qu'elle recherche
* lui faire savoir que vous êtes prête à l'accompagner à l'ASE le jour où elle aura envie de prendre connaissance de son dossier
* la rassurer sur qui peuvent être ses parents de naissance : lui dire que ce sont des personnes comme n'importe quelles autres qui bien souvent se retrouvent ponctuellement dans une situation où elles ne peuvent assumer l'arrivée d'un enfant. Pour diverses raisons. Pour autant ces gens ne sont ni mauvais, ni des paumés, ni des demeurés.
* la laisser faire le cheminement à son rythme car s'apprêter à accueillir une vérité sur ses origines nécessite tout un parcours mental et une certaine maturité.

Bonne fin de soirée,
Isabelle-Jeanne, née sous X, adoptée et qui a attendu "majorité + 5 ans" pour faire ses premières démarches auprès de l'ASE afin d'en savoir un peu plus sur son début de vie Wink

isabelle
Invité


Revenir en haut Aller en bas

merci..

Message par domie le Sam 9 Juil - 9:28

merci,de votre message isabelle..vraiment.effectivement,ma fille ayant eu un tres mauvais passage en 2005(je pense a un syndrome du herisson,decele chez les enfants adoptes)j'ai fait et dis tout ce que vous me conseillez si gentiment,elle le sait..je suis là pour elle...je suis prete a l'accompagner dans chaque instant.elle me repond que je suis sa maman,et que pour elle cela suffit. I love you
je vous souhaite un bon week-end,encore merci pour votre message.j'espere que vos demarches ont aboutis a un grand bonheur.. :flower: domie Very Happy [center][list=1][*]
avatar
domie

Nombre de messages : 4
Age : 59
Localisation : herault
Date d'inscription : 08/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nee le 19 mai 92 a la mater de montpellier

Message par isabelle le Sam 9 Juil - 15:39

Syndrome du hérisson ? Vous pouvez m'en dire plus si je ne suis pas indiscrète ? Un rapport avec un refus de l'extérieur ou un repli sur soi pour se protéger ?

Surtout réassurez-la sur ses parents de naissance, nous avons des forums sur lesquels ils osent parfois, de quelques mots témoigner. On décèle des gens simplement en grande souffrance morale suite à l'acte qu'ils ont posé. Mais ce sont simplement aussi des gens comme vous et moi et pas du tout ceux que l'on se plait encore à décrire. Les mères de naissance n'oublient pas leurs enfants. C'est important pour les enfants abandonnés de le savoir et ça permet une meilleure estime de soi, une acceptation de l'abandon, ça permet surtout de ne se laisser ronger par aucune haine, rancoeur, amertume qui pourrissent l'âme, assèchent le coeur et modifient le regard que l'on a sur la vie en général.

Si votre fille sait qu'elle peut avoir qq infos sur son histoire et que cela n'entre pas en conflit avec vos propres intérêts (parce que l'adopté craint toujours que ses actions vis-à-vis de ses origines ne soit une souffrance pour ses parents adoptifs que ce ceux-ci puissent penser qu'ils sont en concurrence avec la famille de naissance) alors elle a tous les éléments en mains pour prendre sa décision quand le moment lui semblera bon.

Si toutefois elle éprouvait de la colère vis à vis de ses parents d'origine au sujet de cet abandon, elle aurait raison de ne pas bouger : le moment n'est pas opportun dans un tel état d'esprit.

Bonne journée
Isabelle-Jeanne
(PS : non, malheureusement mon annonce est sur ce forum parce que plus de 20 ans après avoir pris connaissance de mon dossier à l'ASE je n'ai pas encore pu rencontrer mes parents de naissance ni leurs enfants.. mais je suis toujours là et toujours prête si jamais l'opportunité s'offrait à moi Wink .)


isabelle
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: nee le 19 mai 92 a la mater de montpellier

Message par domie le Sam 9 Juil - 18:16

Enfants adoptés: Le syndrome du hérisson :
Vingt-cinq pour cent des enfants adoptés souffrent de troubles affectifs parce qu’ils ont été gravement négligés ou maltraités avant d’être accueillis par leur famille adoptive. Ils refusent d’aimer et d’être aimés. Ils sont attirés par la violence et la délinquance. Pour leurs proches qui ne savent plus que faire, c’est la galère. En Belgique, des parents adoptifs se sont groupés afin d’attirer l’attention sur un problème trop longtemps méconnu.“Quand on l’approche, il sort ses piquants”, remarque une maman adoptive qui compare son petit garçon à un hérisson. Cette peur du lien émotionnel se rencontre chez des enfants à la suite de traumatismes psychologiques survenus généralement avant l’âge de 18 mois: négligences, maltraitances, abus sexuels, maladie ou décès de la mère. Privés dès leur naissance d’amour, de sécurité et de soins maternels, ces gosses ont appris qu’ils ne pouvaient pas faire confiance aux grandes personnes. Dès lors ils s’en méfient. Plus un adulte cherche à les apprivoiser et à les aimer, plus ils se montrent hostiles et même destructeurs.
Les troubles de l’attachement (refus de l’intimité, incapacité à établir une relation privilégiée avec une personne proche) ne concernent pas que les enfants adoptés. Mais ceux-ci sont plus touchés que les autres parce qu’ils ont tous vécu l’abandon et parfois des séparations successives avant d’arriver dans leur nouveau foyer. Certains ont appris dès le berceau que, pour ne plus souffrir, ils devaient éviter de s’attacher. Afin de survivre, ils ont dressé entre eux et les autres des défenses si infranchissables que même les parents les plus aimants n’arrivent pas à établir avec eux de liens affectifs réciproques. Voilà pourquoi une adoption sur quatre se traduit par d’énormes difficultés.
Incapable de se confier ou de faire plaisir à ses parents, puisque cela signifierait un rapprochement qu’il cherche à tout prix à éviter, l’enfant manifeste sa souffrance et son besoin d’attention de manière négative, en leur rendant la vie insupportable. Manipulateur, rebelle et agressif, il ne tient compte que de ses propres intérêts, se montrant intolérant à toute forme de frustration. Il semble trouver une satisfaction particulière à monter ses parents l’un contre l’autre. A l’extérieur, en revanche, il sait se montrer sous un jour favorable et charmeur. Son apparente aisance en société fait que les personnes étrangères à la famille ont du mal à imaginer les problèmes qu’il pose à ses proches.
Parents à bout de nerfs
Quand des parents désespérés cherchent de l’aide auprès d’intervenants psychosociaux, ils sont rarement pris au sérieux, tant l’attitude de leur enfant contredit leurs propos aux yeux de l’observateur extérieur. L’enfant se pose en victime, affirme que ses parents ne le comprennent pas et se plaint de leur sévérité excessive ou au contraire de négligence... quand il ne les accuse pas de maltraitance. Il faut des échecs scolaires à répétition ou des actes de délinquance pour que les professionnels jugent enfin la situation préoccupante. Or bien rares sont ceux qui ont entendu parler des troubles de l’attachement. Dans leur majorité, les milieux psychosociaux mettent en cause les compétences éducatives des parents et les tiennent pour responsables du comportement inadéquat de l’enfant. Isolés, impuissants, culpabilisés, vivant l’enfer au quotidien, ceux-ci ne savent où obtenir l’écoute et l’appui qui les aideraient à trouver des solutions.
Améliorer l’information .mais pour moi,et meme pour jessica,le fait de mettre un nom sur ce qui la faisait souffrir,et sur ce que nous vivions,a ete des plus salutaire.lorsque ma fille en parle avec une personne,elle l'explique incroyablement bien,on sent comme un soulagement en elle.
un petit resume de ce que j'ai vecu durant une annee:l'agressivite,l'irrespect de tout et de tous,rien ne semblait l'atteindre,ou ne lui faisait ressortir le moindre sentiment.
mais l'important est de tenir bon,et malgres les larmes et la peine,je lui repetais "tu peux dire ou faire ce que tu veux,rien n'y changera,tu es ma fille ,je t'aime ,et tu me trouveras toujours a tes cotes"il faut apprendre a surmonter les crises,et surtout,surtout!!,les accompagner jour et nuit,ne pas les lacher des yeux,pour eviter une trop grosse mise en danger.cela va bien mieux,mais elle garde toujours un cote rebelle,ce qui m'a fait la surnommer,peut-etre,et meme certainement ai-je tort"ma pitbulette".en resume,elle est mon rayon de soleil,ma vie,et elle le sait,car combien de fois par jour j'entend"maman,maman,mamoune!"et pour moi,c'est la plus belle des recompenses!!
bonne soiree.domie. Very Happy
avatar
domie

Nombre de messages : 4
Age : 59
Localisation : herault
Date d'inscription : 08/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nee le 19 mai 92 a la mater de montpellier

Message par isabelle le Dim 10 Juil - 0:06

Le côté rebelle est excellent pour la santé mentale ! Razz
Il permet d'exprimer qu'on n'est pas d'accord avec ce qui nous est arrivé et qu'on est suffisamment "vivant" pour le faire savoir ! Bien moins dangereux et pernicieux que "l'eau qui dort" ! Wink

Eh oui...le syndrome de l'abandon....il faudrait être taillé dans du granit et encore pour sortir totalement indemne d'un abandon. Vous êtes là, patiente, aimante et tant mieux pour jessica...elle n'est pas arrivée mais elle est sur le chemin....arrive-t'on jamais au bout d'ailleurs....? tant qu'on avance c'est déjà bien ! tongue

isabelle
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: nee le 19 mai 92 a la mater de montpellier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum